Horizon monochrome

Cette série est une ode à la force évocatrice du trait, à l'énergie primitive du geste.

Le tableau est une synthèse instinctive du paysage, par opposition à une construction intellectualisée.

 

Le trait devient symbole. Il cherche à évoquer un savoir universel.

Que peut-on éluder sans compromettre la compréhension d'une œuvre?

 

Pour renforcer l'énergie graphique de cette série, j'ai utilisé une matière brute d'une matité extrême. Elle est à la fois couleur et matière. En un seul mouvement je peux donner plusieurs dimensions au trait, sans entraver la spontanéité du geste, elle se sculpte et raconte les reliefs dans un contraste saisissant.